ASSOCIATION RANIME

Ranime, est une organisation non gouvernementale (ONG). Créée par des ressortissants de plusieurs pays. Elle est un instrument de solidarité et de développement international.

Établis en France depuis 2014, nous initions et soutenons des projets en Guinée et au Mali. Nous intervenons sur différentes thématiques en rapport avec les objectifs du développement durable, notamment ceux liés à l’éducation, à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la santé, etc.

Notre méthode consiste à conduire des projets en partenariat avec des organismes locaux et les populations concernées par les problématiques que nous traitons. Nous leur apportons aussi des formations pour lutter efficacement contre la pauvreté extrême par la création de valeur à l’échelle locale.

Soutenez notre démarche collective et aidez-nous à faire aboutir nos projets en faveur des plus démunis.

Je m'engageJe fais un don

Notre Objectif

Notre objectif est d’investir dans la population, lutter contre la résignation face aux difficultés sociales. Mettre en place des projets de développement et aider les plus en difficulté, soutenir l’éducation et l’apprentissage des jeunes pour qu’ils puissent par la suite contribuer de manière significative à la vie familiale et communautaire. En bref, nous visons un objectif de développement social.

100% Local

Il faut mieux prévenir que guérir ou plutôt il faut mieux manger que soigner les effets négatifs d’une mauvaise alimentation.

Bien manger, c’est adopter une alimentation variée et équilibrée, c’est-à-dire manger de tout mais en quantités adaptées. Cela consiste à privilégier les aliments bénéfiques à notre santé (fruits, légumes, féculents, poissons, viande…), et à limiter la consommation de produits sucrés (confiseries, boissons sucrées…), salés (gâteaux apéritifs, chips…) et gras (charcuterie, beurre, crème…).

Cet équilibre alimentaire ne se construit pas sur un repas ou sur une journée mais plutôt sur la semaine. C’est pour cela qu’il n’existe ni aliment interdit, ni aliment miracle. Tout est une question de choix et de quantité. Ainsi, un repas festif peut être compensé avec des repas plus légers et équilibrés par la suite.

Combinée à une activité physique régulière, une alimentation adaptée contribue à limiter la prise de poids mais également un certain nombre de problèmes de santé comme les cancers, le diabète de type 2, l’excès de cholestérol, les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose, etc.

Nous passons notre temps à oublier, que nous vivons sur une planète limitée à laquelle nous appliquons un principe illimité, ce qui accélère le processus d'épuisement des ressources et d'accroissement des inégalités structurelles, source de mécontentements, de frustrations et de conflits.

La part du colibri. Ed. de l’Aube – Pierre Rabhi.

L'agriculture devrait être la première activité de santé. Le paysan doit précéder le médecin.

-Pierre Rabhi.

Rien n'est meilleur que l'agriculture, rien n'est plus beau, rien n'est plus digne d'un homme libre. Elle suffit amplement aux besoins de notre vie.

Restons chez nous – Damase Potvin

En résumé, l'agriculture pollue l'eau à grands coups de nitrates, de phosphates et de pesticides, et les consommateurs paient non seulement leur nourriture, les aides aux agriculteurs, mais aussi la facture de dépollution

– Le Livre noir de l’agriculture (2011), Isabelle Saporta.

Devenez donateur maintenant!

JE FAIS UN DON